Narcoses

 : 

Récits

 : 

Thierry

 : 

Safaga !

Hurghada ne m'a pas suffi. Egypte, me revoici !
Je descends de quelques kilomètres, pour m'éloigner des usines à plongée, et me voici à Safaga pour deux semaines.


Safaga au crépuscule

   

Bien sûr, je dors au Menaville (comme bon nombre de Français), bien sûr, je plonge avec Dune, LE club francophone local !

Dans l'avion, puis dans le bus qui nous mènent à Safaga, j'ai déjà fait connaissance avec Laurence et Eric.
Dès le lendemain, de nombreux lurons nous rejoignent : Nathalie et Thomas, Marie et son mari et François.

Ce premier départ est d'ailleurs assez laborieux.
Erreur d'appréciation : nous avons mal (dé)réglé nos montres et nous nous sommes réveillés une heure trop tôt ; lorsqu'enfin nous partons, c'est pour nous arrêter longuement au club et faire le plein de matériel... Pfff... C'est long...
enfin, nous voici partis pour les sites !

Pour cette première semaine, les grandes explorations, c'est raté ! pour passer le niveau 2 en compagnie de François et sous la houlette du beau Vincent.

Nous en profiterons quand même, car nous adoptons la manière douce, alternant au cours de la même plongée exercices et explorations. Il faut dire que les sites nous permettent de faire des "paliers" particulièrement sympathiques (le retour des plongées se fait en général entre trois et cinq mètres, sur plus de dix minutes !).

Mais nous n'en oublions pas les cours pour autant : dès la troisième plongée, Vincent nous demande de mener les palanquées. C'est une autre paire de manches ! Lorsque l'on mène ses premières palanquées, plus question de profiter comme avant des paysages sous-marins.
Mais au fil des plongées nous progressons, les remontées P.A. cessent peu à peu de nous angoisser et, à l'issue de ces cinq premiers jours de plongée, nous fêtons dignement notre niveau 2.

De cette première semaine, je retiendrai l'image de Vincent et François faisant un très beau "bouchon", les sites de Tobya Arba aux ptéroïs majestueux, de Shaab Sheer aux jardins de coraux multicolores et surtout, notre première plongée de nuit qui nous sacrera plongeurs de nuit "3 crevettes" !!!

Mes compagnons, qui n'étaient là que pour une semaine s'envolent vers la France et je reste pour accueillir Fabienne qui vient me rejoindre pour la deuxième semaine.

Fabienne amène avec elle un appareil sous-marin, un Nikonos III en superbe état et très gentiment prêté par Jean-Pascal (mille fois merci...). Nous louons un flash, et c'est parti pour mitrailler les petits poissons ! Le résultat n'est pas toujours à la hauteur de nos espoirs, mais tout le monde n'est pas Gérard Besse !

A Safaga, il ya a du vent ! Et pour cause de vent, nous retournons sur des sites que j'ai déjà visités en première semaine. Mais le plaisir de la plongée efface toutes les frustations. D'ailleurs les deux derniers jours de plongée sont exceptionnels et je peux finir ce séjour par... une danse avec les dauphins, au retour de ma dernière plongée.
Alors là, évidemment, ça se passe de commentaires...
 


Le Menaville


La Marina


Vincent et...



Dune ? une équipe sérieuse et compétente !



Chargement et déchargement des bouteilles... à l'égyptienne !




Arrivée sur Middle Reef...

Voyez aussi :
et

Les photos en surface et au fond
le site de Dune : www.duneredsea.com