Concours Bio 2019

Toutes les photos de ce concours montrent des organismes sous-marins que vous pourrez rencontrer aux Philippines. La plupart y ont été prises.
Si vous êtes curieux, vous pouvez en retrouver quelques-unes sur la page Bohol.

16 janvier - Photo 6 - réponses ouvertes jusqu'au 30 janvier


© Fabienne KASZEMACHER

Voici un joli poisson-coffre.

Q

L'individu présent sur cette photo est un juvénile.

  • Vrai
  • Faux
Q

Le poisson-coffre est réputé pour avoir un style de nage très particulier. Pouvez-vous le décrire ?

Q

En 2005, un constructeur automobile a présenté un concept-car en disant s'être inspiré de ce poisson. Pourriez-vous en dire plus ?

16 janvier - Photo 5 - réponses ouvertes jusqu'au 30 janvier


© Fabienne KASZEMACHER

Voici un magnifique nudibranche, sans doute de l'espèce Ardeadoris egretta (désolé, je n'ai pas trouvé de nom commun).

Q

Le panache à l'arrière du corps constitue ses branchies qu'il peut, comme tous les nudibranches, rétracter à l'intérieur du corps.

  • Totalement vrai
  • Partiellement vrai
  • Faux

Merci de préciser.

Q

Quand deux nudibranches de la même espèce se rencontrent, il arrive souvent qu'ils se mettent tête contre tête. Ce "rituel" a t-il une utilité ? Si oui, laquelle ?

Q

A l'avant du corps (du côté opposé au panache) on distingue deux sortes de cornes. Quel est leur rôle ?

  • ce sont des yeux pédonculés (comme les escargots)
  • ce sont des organes sensoriels, principalement sensibles aux odeurs.
  • ce sont de véritables cornes qui servent pour la défense et les combats entre mâles.

09 janvier - Photo 4 - réponses ouvertes jusqu'au 23 janvier


© Thierry Lafaye

Cette photo représente 2 crevettes, sans doute du genre Pontonides.

Q

Comme toutes les crevettes elles ont deux paires d'antennes.

  • VRAI
  • FAUX
Q

Les crevettes sont des décapodes (ce qui veut dire qu'elles ont cinq paires de pattes). Parmi les animaux suivants, lesquels en sont aussi ?

  • les crabes
  • les squilles
  • les péripates
  • les homards
Q

Sur quel support ces deux crevettes se déplacent-elles ?

09 janvier - Photo 3 - réponses ouvertes jusqu'au 23 janvier


© Fabienne KASZEMACHER

Cette photo représente un planaire, embranchement des plathelminthes.

Q

Plathelminthes, c'est le nom savant pour nudibranches.

  • VRAI
  • FAUX
Q

L'une des particularités des planaires est de n'avoir ni système circulatoire, ni système ventilatoire. De fait, comment respirent-ils ?

  • ils ne respirent pas, ils vivent en apnée
  • ils ingèrent l'oxygène et rejettent le dioxyde de carbone directement par la peau
  • ils profitent du courant d'eau dans leur estomac lors de l'ingestion des aliments pour en extraire l’oxygène nécessaire à leur métabolisme.
Q

Ces animaux sont hermaphrodites et leur mode de reproduction est assez particulier. Pouvez-vous en dire plus ?

19 décembre - Photo 2 - réponses closes (16 janvier)


© Fabienne KASZEMACHER

Q

Ho le bel animal ! Mais de quoi s'agit-il ?

  • une murène
  • une serpentine
  • un serpent de mer

Réponse

Un serpent de mer

  Plus de précisions

Plus précisément un tricot-rayé, et probablement un tricot rayé à lèvres jaunes (Laticauda colubrina). Mais il faudrait voir la tête en plus gros plan pour être sur.
En savoir plus (mais pas beaucoup) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Laticauda_colubrina

Q

Que pouvez-vous dire de plus sur cet animal ?

Réponse

Animaux terrestres menant une vie aquatique, les serpents de mer chassent en apnée. De ce fait, leur venin est très concentré, voire mortel pour les humains. Malgré cela, ils sont très craintifs et quasi inoffensifs : il n'est pas rare de voir des enfants jouer avec eux en bord de mer.

  Plus de précisions

Ils peuvent tenir environ 20 minutes d'apnée quand ils chassent et près de 50 minutes au repos. Il en existe plusieurs espèces (environ une douzaine).

On lit parfois que, du fait d'une bouche trop petite, le seul endroit où il peut mordre est la peau entre les doigts. Il semble que ce soit une idée reçue, donc mieux vaut ne pas trop les stresser.

Q

Quel qu'il soit, il évolue dans un environnement bien sympathique aussi. Parmi les organismes suivants, quels sont ceux que l'on peut voir sur cette image ?

  • éponge chou-fleur
  • coraux
  • laminaires
  • anémones de mer
  • oursins

Réponse

Coraux et Oursins

  Plus de précisions

On peut voir deux types de coraux, en haut et sur la partie droite du récif et en bas à gauche. Et on voit bien les épines des oursins diadèmes, sans doute occupés à se reposer.

Pour info,

  • les éponges choux-fleurs n'existent pas (il existe bien du corail chou-fleur, visible ici http://doris.ffessm.fr/ref/specie/3029, mais pas sur la photo),
  • les laminaires sont de grandes algues que l'on trouve par exemple en Bretagne et qui peuvent former de véritables "forêts" sous-marines (en voici une : http://doris.ffessm.fr/ref/specie/369) et nous ne distinguons aucune anémone sur la photo, même s'il n'est pas exclu qu'il y en ait une pas loin :).

Sur la roche en bas au centre de l'image, il y a surement des algues et de petits animaux, mais impossible de les distinguer sur la photo.

19 décembre - Photo 1 - réponses closes (16 janvier)


© Fabienne KASZEMACHER

Commençons par une star des fonds marins, vous reconnaissez bien sur nos amis les poissons-clowns !

Q

D'ailleurs, il n'existe qu'une seule espèce de poisson-clown, qui varie de taille et de couleur selon les zones géographiques.

  • VRAI
  • FAUX

Réponse

FAUX

  Plus de précisions

Il existe une trentaine d'espèces de poissons-clowns. Celle représentée sur la photo est une des plus connues (et des plus photogéniques) : le poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris). C'est l'espèce qui a inspiré Nemo !

Un lien wikipedia (il n'y a pas encore de fiche Doris) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Poisson-clown_à_trois_bandes

Q

Les poissons-clowns font partie d'un groupe de poissons que l'on appelle couramment les demoiselles. Mais ce nom est trompeur et des représentants d'un autre groupe portent souvent le nom de demoiselles. Il s'agit

  • des poissons-chirurgiens
  • des poissons-anges
  • des poissons-pilotes
  • des hippocampes

Réponse

Les poissons-anges

  Plus de précisions

On peut citer la Demoiselle bleue (Holacanthus bermudensis), la demoiselle royale (Holacanthus ciliaris), la demoiselle beauté (Holacanthus tricolor), la demoiselle blanche (Pomacanthus arcuatus) ou la demoiselle de Cortez (Pomacanthus zonipectus). Toutes très jolies et toutes de l'ordre des pomacanthidés, c'est-à-dire les poissons-anges.
Mais attention, chez les poissons-anges, vous rencontrerez aussi le poisson-ange ... vieille femme ! (Pomacanthus rhomboides)

Q

Il est bien connu que les poissons-clowns habitent dans des anémones. Celle présente sur la photo est sans doute une anémone magnifique (Heteractis magnifica). Les anémones appartiennent à l’embranchement des cnidaires, qui signifie "animal ortie". Pourquoi leur a-t-on donné ce nom ?

Réponse

On les nomme ainsi car ce sont dans leur grande majorité des animaux urticants.

  Plus de précisions

Presque tous les animaux de l'embranchement des cnidaires (coraux, gorgones, anémones, méduses, hydraires, ...) sont pourvus de millions de capsules de poisons qui se déclenchent au moindre contact, injectant le poison dans leur victime. C'est un comportement à la fois d'attaque et défense puisqu'il permet de capturer et immobiliser des proies, avant de les ingérer mais aussi de repousser les attaques de prédateurs. Les anémones ou les coraux (et sans doute d'autres) s'en servent aussi pour se battre entre eux lorsqu'il s'agit de conquérir de nouveaux territoires.

Hélas pour les cnidaires, certains animaux réussissent à contrer ces armes, soit pour s'associer (comme les poissons-clowns), soit, plus souvent, pour les chasser !